Abstract series (Les Abstraits)

The Kiss (Le Baiser)

-Peinture- Acrylique sur toile : 140x80cm
Minimaliste et abstraite cette oeuvre nous frappe par la convergence du fond et de la forme, du contenu et du contenant. La surface est couverte de 2 couleurs primaires ainsi que du noir et du blanc. L’art est jalonné de «baisers» (Bracusi, Fragonnard, Magritte, Picasso, Leichtenstein), celui-ci se veut être intemporel, primaire et libéré de toute superficialité. Par ce baiser, Nicolas RICHARD-GIACOBETTI met aussi en communion 2 aspects contraires, l’universalité du sujet et le courant artistique souvent considéré comme élitiste.

-Painting- Acrylic in canvas : 140x80cm
Minimalist and abstract this work strikes us by the convergence of the background and the form, the content and the container. The surface is covered with 2 primary colors as well as black and white. The art is dotted with « kisses » (Bracusi, Fragonnard, Magritte, Picasso, Leichtenstein), this one wants to be timeless, primary and free of any superficiality. Through this kiss, Nicolas RICHARD-GIACOBETTI also puts in communion 2 contrary aspects, the universality of the subject and the artistic current often considered as elitist..

After Time (Temps d'après)

-Peinture- Acrylique sur toile : 140x80cm
Quoi de plus familier que de se représenter concrètement le temps sous l’image d’une ligne qui s’étend indéfiniment dans le passé. Au départ ce tableau a été réalisé à l’identique du « Baiser ». C’est après qu’il a été recouvert de noir mat, sous cette couche nous distinguons toutefois les formes initiales. Faut-il recommencer notre vie par la fin et remonter jusqu’à ce moment où nous étions heureux et où nous ne savions pas à quel point nous l’étions.

-Painting- Acrylic in canvas : 140x80cm
What is more familiar than to concretely represent time under the image of a line that extends indefinitely in the past. Initially this painting was made identical to the « Kiss ». It is after it was covered with matte black, under this layer we distinguish however the initial forms. Should we start our life again by the end and go back to that moment when we were happy and where we did not know how we were.

Retour